Mes lectures

« L’ombre du papillon » de Marilyse Trécourt : un addictif retour vers le passé !

cvtvv5xxyaa__jc

C’est avec plaisir que je vous parle aujourd’hui du prochain roman de Marilyse Trécourt, « L’ombre du papillon », que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première. Alors, avant tout, merci à elle pour ce SP !

L’ombre du papillon, c’est l’histoire de Thomas qui se retrouve propulsé loin dans le passé après avoir poussé la porte de sa maison d’enfance. Au sens propre du terme ! Quand il se regarde dans le miroir, il y retrouve le Thomas de ses 18 ans… C’est toute sa vie qu’il va devoir revivre une seconde fois, mais refera-t-il les mêmes choix ?

Alors, sans vous mentir, j’ai commencé à lire ce livre à 22h30 environ, et je l’ai terminé à 03h30 du matin ! Pour la petite anecdote, je commençais le boulot à 6h… Mais je ne regrette vraiment rien ! Une fois que j’avais commencé, il m’était très difficile de m’arrêter. Ne croyez pas, hein, j’ai essayé de reposer mon téléphone et de faire une vraie nuit de sommeil ! Mais je n’ai pas réussi à m’en décoller…

Premièrement, je trouve l’histoire originale. Recommencer sa vie, oui, mais pas n’importe comment… Car le personnage va vraiment revivre les vingt dernières années, seconde par seconde, et abandonner durant vingt ans la première vie qu’il s’était construite, ce qui inclut sa femme et ses enfants… J’ai trouvé cela assez dur, et je me suis demandée si je le prendrais vraiment comme une chance au bout du compte. Et puis, se retaper le bac par dessus le marché, voilà quoi ! 😉

Mais le personnage appréhende cela plutôt sereinement à mon goût, et il nous démontre avec une grande force de vaincre qu’il faut se battre pour avoir la vie qui nous plaît. Même si cela finit mal et que cela demande parfois des efforts, il ne faut jamais oublier ses rêves, et surtout, toujours essayer ! C’est ainsi qu’il se cherche une voie professionnelle qui lui plaît vraiment, qu’il aide sa famille et ses amis à trouver le bonheur qu’ils n’avaient pas dans leur première vie… Et pour autant, malgré tous ces changements que l’on croit positifs de prime abord, l’auteur réussit à nous faire douter et on se demande laquelle des deux vies est la meilleure pour lui. Car, à l’issue de ces vingt ans, il devra décider dans quelle vie il continuera à exister ! La première, ou celle qu’il vient de reconstruire… Le choix se révèle cornélien, je peux vous le dire.

J’ai beaucoup aimé voir le personnage être confronté à une actualité dont il a déjà connaissance. Par exemple, les attentats du 11 septembre. Je savais que l’auteure en passerait forcément par là mais je ne savais pas comment elle se débrouillerait. Je n’en dirais pas davantage pour éviter le spoil, mais j’ai trouvé le final de ce « problème » plutôt ingénieux. Et triste à la fois….

Car si cette aventure nous amène sur le chemin de la passion, des choix dictés par le cœur et par le courage de mener la vie que l’on veut et non que l’on peut… Elle nous apprend également que nous ne sommes pas maîtres de tout et que la vie se charge souvent de nous.

Je vous avoue que j’ai deviné une partie du twist final dès la moitié du livre, parce que je suis super intelligente (haha) ou à cause d’un indice qui m’a paru flagrant. Il n’en reste pas moins original, et de toute manière, vu le roman extrêmement riche que nous offre l’auteure, ce n’est qu’une aiguille dans une botte de foin ! Surtout que le final est marquant, d’une tristesse complexe et délicate, et il y a des aspects et des décisions auxquels je ne m’attendais vraiment pas.

Pour conclure, je dirais donc que dans la lignée de « Otage de ma mémoire », Marilyse Trécourt nous livre ici un nouveau très bon roman, addictif et original, une histoire qui interpelle et qui nous pousse à nous questionner… Dans un style toujours aussi simple, agréable et fluide ! Quand vous l’aurez commencé, si vous arrivez à vous en détacher, donnez-moi votre secret !

Alors, bravo ! J’espère qu’il aura le succès qu’il mérite. Il sortira le 05 novembre 2016, à vos agendas !

Quand vous l’aurez lu, donnez m’en des nouvelles !

©Manon Grelha

4 réflexions au sujet de « « L’ombre du papillon » de Marilyse Trécourt : un addictif retour vers le passé ! »

Dis-moi ce que tu en penses !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s