Humeurs

Voyage au cœur de l’Algarve, Portugal : du bonheur en rafale !

Pour la seconde fois cette année, j’ai la chance d’être allée au Portugal. Cette fois-ci, en tant que membre active de ma famille et non comme touriste, certes ! 😉 Mais en juin, avec mon chéri, je ne me suis pas gênée pour arpenter l’Algarve et m’en mettre pleins les yeux de ce magnifique pays ! Le Portugal fait partie de moi, de ma famille, de mon sang, et aussi de mon bonheur, j’ai donc fatalement envie de vous le partager. Je vais vous faire découvrir les endroits que j’ai visité, les restaurants que j’ai aimé (je suis un aspirateur à bouffe en vacances, il faut le savoir) ainsi que les activités qu’il est possible de faire. Je me limite aujourd’hui à l’Algarve (tout au sud), car c’est là qu’habite ma mamie et nous avons déjà bien assez à voir dans cette partie du pays !

Faro :

Faro, c’est notre résidence secondaire. On y a passé beaucoup de temps. Pour manger, pour se balader, pour se baigner… Faro ne manque pas de ressources. Premièrement, le port :

11846696_10207029006220554_8596042180561131283_n
Pas mal, n’est-ce pas ?
11240088_10207029001140427_9135089389351043272_n
On a eu de la compagnie pendant qu’on mangeait. Salut copain !
13427887_2177276152411289_9171892843637088377_n
Un petit air de The Walking Dead, non ? 😀
13445693_2177275559078015_7076698690960146384_n
Travaillant en gare, je ne pouvais pas manquer le chemin de fer qui longe la mer… Magnifique !
13465983_2177276009077970_7114389128579803843_n
Une dernière pour la route, je ne peux pas m’empêcher !

Tout près du port, vous pouvez trouver des petites ruelles pavées, réservées aux piétons : un  vrai plaisir de s’y promener !

La plage de Faro :

Nous ne nous sommes pas baignés cette année. Ce n’est pas faute d’avoir essayé ! Mais s’immerger dans l’océan Atlantique n’est pas toujours chose aisée pour les frileux, surtout au mois de juin ou septembre pour mon cas ! Cela ne nous a pas empêché de nous balader sur la plage et de manger avec vue sur la mer (on ne se refuse rien !)

13494957_2179307708874800_8594997771359795133_n
Elle est pas belle notre plage privée ? haha 😉
13501847_2179262998879271_1215978352746709059_n
Du soleil, toujours du soleil !
13507132_2179268858878685_6494242212213425667_n
Sympa la vue pour manger !

D’ailleurs, cette vue-là, les pieds dans le sable, nous l’avons eu au Wax Restobar. Les serveurs étaient adorables, le service rapide. Il y a énormément de choix (pizzas, hamburgers, petits plats…), et je peux vous dire que vous ne resterez pas sur votre faim ! Durant notre séjour, j’avais souvent tendance à voir arriver devant moi des hamburgers minuscules, avec une feuille de laitue fripée, aucune sauce et débrouille-toi avec ça ! Ici, j’ai eu de vrais légumes frais, un vrai steak, un vrai truc à manger quoi ! Bref, j’ai pas eu mal au coeur au moment de payer l’addition, ça fait plaisir, non ?

Dans le même thème, un restaurant qui nous a beaucoup plu : le O Castelo. Il est accessible via les rues pavées, en franchissant les forteresses de Faro. Et la terrasse donne directement sur le lagon et la voie ferrée. Les deux ensemble, je trouve cela très agréable. Déformation professionnelle d’agent en gare ! Les avions passent également très près, quelques minutes avant leur atterrissage à l’aéroport de Faro. Cela peut en déranger certains mais personnellement j’ai bien aimé : ça m’impressionnait ! Pour ce qui est de la nourriture, il y a du choix, les prix sont raisonnables, les portions plus que généreuses, et le goût est au rendez-vous. Bref, rien de particulier à déplorer !

wp-1473421828446.jpg
Miam !
wp-1473421828436.jpg
Vue de la terrasse

Un autre sanctuaire que nous n’avons pas manqué de squatter, c’est Jumbo. C’est un grand centre commercial, rempli de boutiques avec un étage spécialement destiné à la restauration. Quand vous ne savez pas trop où manger, que vous voulez un truc rapide, c’est parfait. Il y en a pour tous les goûts : Burger King (avec la glace à l’italienne à 0,50€, on crache pas dessus), Pizza Hut, restaurant israélien (délicieux !), chinois, salades, soupes… Bonne chance pour choisir 😉

13428590_2178093138996257_7384679170193418610_n
Ambiance très agréable au Jumbo !

 

Olhão :

Cette ville est assez différente de Faro, elle est plus « pittoresque », plus ancienne et chargée d’histoire. Il n’y a pas de plages, mais un très beau port ainsi qu’un superbe marché avec vue sur l’océan.

89300721olhao-le-march-jpg
Source : Mimisardine, le marché
11745410_10206898238671447_8154063813425794021_n
Les ruelles d’Olhao… Un vrai labyrinthe dans lequel on prend plaisir à se perdre !

13450768_2178037795668458_1347027330292925795_n

13442179_2178037735668464_126744040227851481_n
Je vous présente ma collection de bateaux 🙂 (si seulement !)

Il est également possible, en partant du port d’Olhão, d’emprunter une navette maritime afin de se rendre sur l’île de Faro (île du phare), pour une super journée à la plage, coupée des terres 🙂

14222154_2214095702062667_6192054935525920191_n
Île de Faro vue du ciel, avant d’atterrir !

Benagil : 

Cette étape est sans doute celle qui nous a le plus émerveillé. Il y a de quoi ! Sur la plage de Benagil, plusieurs stands vous permettront d’acheter des places pour un tour en bateau. En ce qui nous concerne, nous avons choisi le « Tagura Benagil Tour » et nous n’avons pas été déçus ! La visite a duré une heure,  il y avait des gilets de sauvetage, un très gentil animateur qui a pris des photos pour tout le monde. Et les grottes ! Mamamia!!! Une splendeur!!! Vous avez la possibilité, si vous rajoutez de l’argent, d’être déposé à la grotte de Benagil et d’être récupéré un peu plus tard. Point de suspens, je vous montre tout de suite cette merveille :

 

13511972_2178400768965494_2461503922280602934_n

13450054_2178400752298829_7383411514753518324_n
On ne voulait plus en partir, je vous le garantis !

Quelques photos des autres grottes explorées :

13445598_2178400908965480_6426826453674077131_n
Faut pas être claustrophobe, par contre 😉
13494817_2178400675632170_632256221642877924_n
On plaque tout et on s’installe dans une grotte au Portugal !

Avant d’entamer cette visite, nous avons déjeuné au restaurant Boneca qui se trouve dans un renfoncement de montagne, avec vue sur la mer. Alors, la nourriture y est correcte, rien d’affolant ! Il y a très peu de choix, mais le personnel est adorable. Je leur avais envoyé un mail pour réserver une table en précisant que nous étions français (ceci dans un Portugais lamentable, merci Google Traduction !), et ils ont fait l’effort de me répondre en français, j’ai beaucoup apprécié. En descendant quelques escaliers après manger, nous avons pu déambuler dans une petite grotte et grimper sur les rochers 😉

13432346_2178401078965463_5718671159919543693_n
Prévoir une sacrée montée de marches pour faire demi-tour !
13450841_2178401162298788_2648607126144693111_n
Un peu à l’étroit dans la grotte 😉
13502016_2178401108965460_835140068145206089_n
Oui oui, j’étais heureuse, comme toujours au Portugal 🙂

Lagos :

A Lagos également nous avons fait une balade en bateau. A défaut de pouvoir se baigner dans l’océan (trop froid), on a au moins vogué dessus à maintes reprises. En arrivant, nous avons eu le malheur de tomber sur un restaurant dont la vue est bien la seule qualité : le Mar restaurante & bar. Je vous le déconseille fortement. La vue est splendide…

13419052_2177643262374578_7770089252254115703_n

Mais franchement, pas besoin de payer un service et une nourriture médiocres pour profiter de cette vue ! On a bien dû attendre 20 minutes qu’on fasse attention à nous, personne ne nous a apporté de cartes et chaque fois qu’on les appelait ils nous ignoraient avec un aplomb incroyable. Une honte ! Heureusement, nous avons été visiter des grottes avec un pêcheur très gentil qui nous a remis le sourire 🙂 Pas dur à trouver, vous descendez au niveau du port, il y a un monsieur avec un panneau qui sera là pour vous prendre en charge 😉

13413525_2177642039041367_5216961368290096794_n
« La cheminée »
13423953_2177643102374594_636563269898126703_n
Attention à la tête !
13434709_2177642442374660_5823673223633563331_n
« Titanic » d’après le pêcheur haha 🙂
13495018_2177641909041380_4661710058642650109_n
Envie de plonger !

Nous avons également fait un tour par Albufeira pour une promenade à bateau à la rencontre des dauphins, avec la compagnie Dream Waves. Je n’ai pas été satisfaite, en bonne relou que je suis. Aucun dauphin en 1h30 ! 😦 Ce n’est pas leur faute, la nature ne se contrôle pas, mais quand on paie 35 euros par personne, cela participe fatalement à notre déception. Sinon, visite d’une ou deux grottes, et le reste du voyage était juste un sprint permanent sur les vagues. Très amusant, rapide, mais pas pendant une heure… D’autant plus que mon chéri se sentait mal et je ne pouvais ni le voir, à peine lui parler… Car tout le monde a pu s’asseoir avec ses proches, sauf nous ! Je tirais une tronche pas possible, sachant que j’avais réservé un mois à l’avance, que nous n’étions pas arrivés en retard… Envie de leur tirer la langue, quoi ! Je n’ai pas pris de photo, trop peur de voir mon nouveau Samsung faire « plouf » dans l’océan, vu la vitesse de l’engin.

La visite qui m’a faite réfléchir :

Nous sommes allées à Zoomarine, un parc aquatique qui propose quelques attractions, une grande piscine et des spectacles d’animaux marins (dauphins, otaries) et d’oiseaux. Nous y avons passé une bonne journée, avec des employés très sympathiques, des horaires de spectacles bien aménagés et un parc agréable. Les spectacles sont amusants, et j’ai vraiment senti l’amour et l’attachement des dresseurs envers leurs bêtes.

Mais, en revenant… J’ai culpabilisé. Je me suis rappelée que ce n’était peut-être pas juste, d’apprécier ce spectacle. Que ces animaux n’avaient pas été créés pour faire le show, mais juste pour vivre une vie paisible à la mer. Alors bien sûr, j’ai pensé : vu tous les sauvages et meurtriers qui courent, je préfère les savoir avec des dresseurs qu’aux mains des chasseurs. Mais… L’animal ne préfère-t-il pas courir le risque ? L’animal pense-t-il à cela ? Ne veut-il pas, tout simplement, vivre, sans avoir une utilité particulière pour l’homme, juste pour VIVRE ?

Je me suis sentie un peu bête. J’avais payé pour ça… Alors, certes. Cet argent permettait d’entretenir ces animaux, de les nourrir, les accueillir… Mais il n’y aurait pas besoin de cet argent si on avait pas pris la décision de les arracher à leur milieu naturel pour les enfermer dans des bassins. Aussi grand soit le bassin… Il ne sera jamais aussi grand que l’océan !

Alors voilà. Aimer les animaux ce n’est pas juste aimer les regarder. C’est aussi penser à leur bien-être… Et je me suis posée la question de leur bien-être, à mon retour. N’avais-je pas encouragé leur utilisation, leur malheur, en payant mon entrée et en tapant dans mes mains devant leurs tours ?

C’est encore une question qui me taraude et sur laquelle je ne suis pas catégorique. Je ne veux pas d’un animal malheureux… Mais j’avoue, je ne veux pas d’un animal mort non plus. Certains maîtres de chats les gardent en intérieur, par exemple, par peur de les retrouver écrasés sous une voiture. Peut-on dire que c’est cruel, si c’est pour permettre à l’animal de vivre ? Mais, peut-on nier toutefois que le chat mérite autant que nous de connaître le monde extérieur, les beautés de sa nature, l’espace ! Cela sera toujours source de débats, avec des deux côtés des personnes qui aiment les animaux. Mais chacun aura une priorité différente… La vie, le bonheur, la nature, la sécurité confinée ?

Je ne pouvais vous parler de mon passage à Zoomarine sans vous confier mes état d’âme, et je m’excuse si cela vous a ennuyé.

Pris par le temps, nous n’avons pas pu visiter plus que cela. Mais nous étions déjà ravis ! C’était la première fois, en 23 ans, que je visitais autant mon second pays. J’étais plutôt habituée, avant, à rester chez ma mamie ou faire du shopping. Alors, autant dire qu’avec un chéri aventureux, j’ai profité ! Le plus dur moment est toujours celui du retour. Je ne peux jamais m’empêcher de verser quelques larmes, d’avoir le coeur serré à l’idée de partir, de quitter ça :

wp-1474304767034.jpg

ça…

wp-1474304625428.jpg

Si vous hésitez à venir, je ne peux que vous dire de laisser tomber cette hésitation insensée et de débarquer dans la place ! Avec Ryanair, il est plus facile de venir à moindre coût. Pour ma part, j’ai payé mon aller 20 euros, et le retour 50 euros. Ce n’était pas aussi accessible il y a 20 ans, alors maintenant, on profite !

Alors, qu’est-ce que vous attendez ? 😉

©Manon Grelha

Toutes les photos non créditées sont de moi.

2 réflexions au sujet de « Voyage au cœur de l’Algarve, Portugal : du bonheur en rafale ! »

Dis-moi ce que tu en penses !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s