Mes lectures

« A bientôt mes amours » d’Albine Tangre : embarquement immédiat pour un esprit ravagé mais fascinant !

61hspoqcl-_sy346_

On en découvre des perles grâce à l’auto-édition ! Aujourd’hui, deux jours après ma dernière chronique, j’ai déjà englouti un nouveau roman ! Il s’agit de « A bientôt mes amours » d’Albine Tangre.

Ava, trentenaire paumée, est enfermée dans un hôpital psychiatrique. Elle ne sait plus où sont ses enfants, passe son temps droguée par les médicaments ou en isolement. Jusqu’au jour où un mystérieux inconnu entre dans sa vie. Grâce à lui et à un humour décapant, elle va tenter de retrouver ses souvenirs et reprendre une vie normale. Au milieu de coups bas entre résidents, de séances d’électrochocs musclées, et de la douloureuse réalité, il lui faudra du courage pour continuer son chemin vers la guérison. Pourra-t-elle s’extirper de sa condition? Sa volonté sera-t-elle suffisante pour la faire revivre ?

Point de suspens, voici mon verdict : j’ai adoré ! Ce que j’ai préféré, c’est l’humour noir du personnage principal, Ava, que l’on suit à travers son journal intime. Par exemple : « Je suis vraiment bonne à enfermer », oui oui, c’est rien de le dire 😉  J’ai esquissé beaucoup de sourires à la lecture du roman, et pourtant, disons que le sujet ne s’y prête pas tellement ! On entre dans la tête d’une femme drôle, attachante, mais dérangée. D’ailleurs, un instant assez glauque m’a marquée tellement le point de vue décalé du personnage contrastait avec notre vision lucide de la réalité (indice : la gélatine !). Cela fait tout drôle, on se demande si on ne va pas devenir fou avec elle ! On en arrive, parfois, à confondre la réalité, les hallucinations… Comment si elle nous embarquait avec elle dans son monde imaginaire. Mais l’est-il réellement ? Ava n’est-elle pas finalement davantage douée de raison que nous ? N’aurait-elle pas, en réalité, bien conscience du mal qui la ronge ?

Le style d’écriture y est simple, fluide, délicat. L’auteur mène son récit d’une main de maître. Le cheminement vers la mémoire perdue du personnage se fait de manière très intelligente ; plus son inconscient se déshabille (au sens propre), plus son passé se ravive. Une métaphore intéressante dont on pourrait beaucoup discuter !

Je me suis demandée si tout cela était réellement possible. Plus par curiosité que par perplexité ! L’auteur nous plonge dans un monde différent, bizarre, voire glauque, et qu’importe que cela puisse exister ; c’est un roman ! Très bon, de surcroît 😉 Il n’y a pas de limite à s’imposer, et ça l’auteur l’a très bien compris pour notre plus grand plaisir. Elle va au bout des choses, ne se gêne pas pour dire les choses telles qu’elles sont.

J’ai rapidement compris ce qui avait dû lui arriver. Et pourtant, j’avais toujours envie de tourner les pages, de connaître la suite. L’intérêt ne réside pas uniquement dans le passé d’Ava, mais également dans son présent, son avenir. La faute à mon attachement ! Je voulais savoir ce qu’il adviendrait d’elle, je voulais la voir guérir, surmonter ses douleurs. Pourtant, elle n’est pas dépeinte comme parfaite, gentille, saine d’esprit. Elle est même carrément bizarre, des fois. Cela ne m’a pas empêchée de bien l’aimer, de ne lui vouloir que du bien ! Bravo à l’auteur ! Il est parfois difficile de creuser un personnage perturbé, sans en faire quelqu’un d’antipathique. Eh bien, elle a surmonté cette tâche difficile avec brio, nous amenant même à la conclusion étonnante : est-elle vraiment folle, en fait ?

Si vous aimez l’univers « hôpital psychiatrique », les personnages sacrément originaux voire bizarres, et les récits sous forme de journaux intimes, je ne peux que vous conseiller ce roman. Je ne me suis jamais forcée à lire, l’envie venait toujours d’elle-même. Par contre, les dernières lignes m’ont bien perturbée, si bien que quelques heures après avoir terminé le livre, je suis toujours comme ça, à essayer de comprendre :

gif

Bravo à Albine Tangre pour cette histoire atypique et ce roman réussi. Je lui souhaite tout le succès du monde !

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? 

©Manon Grelha

Vous pouvez vous procurer l’ebook ou la version brochée du roman en cliquant ici.

Source gif : Giphy

 

2 réflexions au sujet de « « A bientôt mes amours » d’Albine Tangre : embarquement immédiat pour un esprit ravagé mais fascinant ! »

  1. Tout ce que j’aime ! Je suis plus que tentée par ce roman dont je n’avais pas entendu parler et qui touche mes intérêts les plus vifs en matière de littérature. La folie ambiguë de l’esprit humain, en voilà un sujet inépuisable. Merci pour cette découverte !

    Aimé par 1 personne

Dis-moi ce que tu en penses !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s