Mes lectures

« Otage de ma mémoire » de Marilyse Trécourt : une lecture captivante !

512w7ej4vml

L’auteur Marilyse Trécourt a fait un très généreux concours sur son compte Twitter, permettant à ses abonnés de gagner des chèques-cadeaux pour l’ebook de son roman « Otage de ma mémoire ». Rien qu’à voir la couverture et le titre, je suis emballée, hop, je participe ! Et la sacrée poissarde que je suis a gagné, pour une fois : c’était déjà bon signe, non ? 😉

En se réveillant ce matin-là, tous ses souvenirs ont disparu. Sa voix également. Qui est-elle ? Pourquoi personne ne s’inquiète-t-il de son absence ? Quelles sont les réelles motivations de ceux qui prétendent l’aider ? Et surtout, pourquoi l’éventualité de retrouver la mémoire l’effraie-t-elle autant ?

Plongez avec elle sous hypnose dans les méandres de sa mémoire, de son identité, des épisodes de sa vie, pour remonter le temps jusqu’au jour où tout a basculé.

Je l’avoue, je me suis lancée dans la lecture sans même avoir lu le résumé. Je ne savais pas à quoi m’attendre, je suis partie à l’aventure, émoustillée par le mystère ! La couverture et le titre m’en disait bien assez ; il fallait que je le lise !

Les premières lignes, on comprend rapidement quel sera le nœud de l’intrigue : une jeune femme se réveille amnésique, ne sait pas qui elle est, où elle se trouve, comment elle a atterri là. J’admets avoir eu peur un instant qu’il n’y ait pas assez de matière à être dans la tête d’une femme qui ne se souvient de rien, pas même de son prénom… Eh bien, que nenni !

Le récit m’a littéralement emportée. Les mots étaient comme une drogue ! Chaque fois, je me disais « j’arrête !« , et finalement je continuais à engloutir les lignes, encore et encore ! Si bien qu’en une journée, c’était bouclé, j’étais déjà venue à bout de ce très bon roman.

[Pourtant, au risque de me répéter par rapport à un précédent article, je ne suis pas très ebook. Il en faut beaucoup pour réussir à m’emporter au travers d’un écran ! La lecture ebook n’est pas tellement mon truc, si bien que si une histoire ne me plaît pas, je peux mettre une éternité à le terminer. Là où, livre papier en main, il m’est plus facile de continuer… Bizarre, non ? Bref, je divague, désolée ! 😉]

Le style de Marilyse est un régal : simple, léger, aérien, mais bien recherché ! J’ai dévoré ses mots sans jamais me lasser. Je n’ai eu aucun mal à m’immerger dans la tête du personnage, dont les pensées sont terriblement justes et humaines. Je me suis beaucoup attachée au personnage principal, j’avais parfois l’impression de discerner une âme d’enfant dans ses mots et je n’avais qu’une envie : l’aider !

Un autre défi brillamment relevé par l’auteur : suivre pendant la majeure partie du livre un personnage muet, mais sans jamais s’ennuyer, sans jamais rester sur notre faim, sans jamais manquer d’action et de curiosité.

L’histoire se reconstitue au fil des pages à l’aide d’un suspens bien maîtrisé. J’avoue, férue d’enquêtes policières que je suis, que je m’attendais peut-être à un gros rebondissement à la fin, une révélation, un « oooooh » de surprise. Rien de tout cela et pourtant j’ai vite compris que ce n’était pas nécessaire à l’histoire. Tout est bien à sa place. L’histoire est menée à son terme avec un talent indéniable. J’ai cru entendre ses mots crier un message d’espoir et de pardon. Enfin, c’est ce que j’ai ressenti… Ne jamais abandonner, s’accepter soi-même pour réussir à accepter les autres, et leur pardonner leurs défauts, leurs erreurs… J’y ai vu une belle morale mais peut-être n’est-ce que moi ?

Je vous conseille de foncer si vous aimez ce genre d’histoire ! Je n’ai pas été déçue, je n’ai pas vu le temps passer, et j’ai maintenant très envie de découvrir les autres romans de cet auteur.

Merci beaucoup à Marylise Trécourt pour cet instant de lecture vraiment captivant.

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

©Manon Grelha

Pour se procurer l’ebook ou la version brochée du roman, rendez-vous ici

3 réflexions au sujet de « « Otage de ma mémoire » de Marilyse Trécourt : une lecture captivante ! »

  1. Intriguant, et le genre d’histoire qui m’attire et ne m’effraie pas contrairement à toi, je trouve ces histoires d’amnésie toujours assez prometteuses.
    Petite question: le roman est mené à quelle personne, ou plutôt de quel point de vue ? Si l’on se retrouve dans la tête de la jeune femme, son mutisme doit être moins problématique, la pensée en dit souvent plus que la parole assumée !
    Sinon je suis comme toi, les ebooks, très peu pour moi. Rien ne remplace l’intimité du papier 😉
    Enfin, je suis tentée par ce roman que je lirai peut-être prochainement.

    J'aime

    1. Ça ne m’effraie pas bien au contraire c’est une ambiance que j’aime beaucoup 🙂
      C’est à la première personne !
      D’accord avec toi pour les ebook. Mais disons que je suis en restriction budgétaire et je lis encore plus depuis que j’ai mon site… alors ça permet d’économiser haha 😂
      Tu as dû le comprendre je t’encourage à le lire il est super !
      merci pour ton commentaire 😊

      J'aime

      1. « J’admets avoir eu peur un instant qu’il n’y ait pas assez de matière à être dans la tête d’une femme qui ne se souvient de rien, pas même de son prénom » je faisais référence à cela 🙂 Mais effectivement c’est le genre d’ambiance qui captive vite si le récit est bien mené. Et l’usage de la première personne est d’autant plus plaisant je pense !
        Et je comprends tout à fait pour les ebook aha C’est un investissement tout ça mine de rien 😉
        Je le lirai je pense, je te tiendrai au courant de la lecture ! Bonne continuation

        Aimé par 1 personne

Dis-moi ce que tu en penses !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s